Le rock local inaugure les Festes de Sant Marçal avec plus de 700 participants et une douzaine de groupes au Marrockxí

La Conseillère pour la Jeunesse, Carlota Ariza : “Nous sommes très heureux car c’était complet et ils ont célébré jusqu’au bout.”

Plus de six heures de musique ont poussé des centaines de fans de rock à remplir le Rotllo de Sant Marçal

Hier soir, Marratxí a vibré au rythme du Marrockxí, le festival de groupes de rock locaux qui a ouvert le programme des fêtes patronales de la ville. L’événement a eu lieu au Rotllo de Sant Marçal et a réuni un public enthousiaste qui a pu profiter d’une programmation variée de groupes locaux avec au moins un membre de Marratxí.

Le festival a débuté à 19h00 et a duré jusqu’au petit matin, offrant plus de cinq heures de musique live allant du hard rock au punk en passant par le heavy metal. Le légendaire groupe de Manacorí, Tots Sants, connu pour ses chansons rock du milieu des années 90, a clôturé le festival avec un spectacle qui a retenu l’attention des participants jusqu’à la fin. Au total, plus de 700 personnes sont passées par le Rotllo de Son Verí.

Les répertoires étaient très variés et chaque groupe proposait son propre style qui réussissait à faire bondir le public. Succubus, a commencé la soirée avec son répertoire métal. Núan a continué à mettre le contrepoint avec son rock indépendant. Leur guitariste et chanteur, Salva, a assuré qu’il se sentait très à l’aise sur scène : “Nous avons passé un très bon moment. Nous avons joué dans d’autres années et jouer au Marrockxí, c’est jouer à la maison”.

De leur côté, les Mapaches ont proposé des guitares et une voix puissante et déchirée qui ont ravi les amateurs de Platero i tu, Marea ou Extremoduro et ont fait bouger le public. Animales Sueltos Music Band a apporté sur scène son style unique de pop-rock martien, se distinguant parmi les premiers groupes par son charisme.

Sentonze a présenté un répertoire mêlant des classiques du rock à ses compositions indie pop rock en catalan. Ritual Nepal et Caricuper ont continué la fête avec une présence rock alternative dynamique et énergique. Les T Makers sont montés sur scène avec une performance mémorable de rock&roll et de pop, tandis qu’Ussentiu a gardé le rythme avec son style distinctif de fusion pop-rock avec du métal, du reggae et du ska.

Les Alien Lovers ne sont pas en reste et dans le sillage rock ils sont suivis par les débutants Nitebreaker, avec une performance électrisante de power metal. Poomse a maintenu l’intensité avec son mélange de rock et de slowcore, et Self Service a fourni une proximité impressionnante avec les artistes locaux. Finalement, après 2 heures du matin, les vétérans Tots Sants sont montés sur scène et ont fait chanter leurs chansons à tous les participants. Le groupe de Manacor a interprété les compositions les plus célèbres, mettant la touche finale à une soirée pleine d’énergie et de guitares électriques.

La Mairie de Marratxí remercie tous les groupes participants et les participants d’avoir fait de cette première soirée des Festes de Sant Marçal un événement inoubliable. L’organisation du festival, l’Espace Jeunesse et la collaboration de tous les acteurs ont rendu possible une soirée de hard rock de Marratxin une année supplémentaire. El Marrockxí est né en 1996 à Pòrtol et continue aujourd’hui à offrir aux groupes de rock locaux la possibilité de se produire dans le cadre des festivités de Sant Marçal.

La conseillère à la Culture, Carmen Cañellas, a rappelé « que nous devons profiter des festivités de manière responsable. Nous avons la tente No i Punt, au Marrockxí et aux jours des verveines. Nous voulons que Marratxí soit une municipalité sans agressions sexuelles, nous aurons des policiers locaux et des volontaires de la Protection Civile et sur les réseaux sociaux vous pourrez trouver une carte pour savoir où aller immédiatement si vous avez besoin de ces agents”.

Pour sa part, la conseillère pour la jeunesse, Carlota Ariza, a rappelé la collaboration de l’Espace Jeunesse avec la Culture pour organiser l’événement. Ariza a souligné la participation du public : « Les participants ont été encouragés à venir dès les premières heures de l’après-midi, nous avions la moitié de la place pleine de personnes de tous âges et de toutes familles. Nous sommes très heureux car c’était rempli et ils ont célébré jusqu’au bout.

Les Fêtes de Sant Marçal se poursuivent avec une variété d’événements et d’activités pour tous les âges qui auront lieu jusqu’au 30 juin. Parmi les nouveautés du programme 2024, se distingue la nomination du footballeur Cata Coll comme première Fille illustre de l’histoire de la commune, un événement ouvert au public qui aura lieu le mardi 25, à 18h00, à Place de la mairie.

Une autre innovation significative est l’inauguration de l’espace culturel Sa Refinadora, qui accueillera le XXXVIIe Concours de peinture avec un prix porté à 8 000 euros. Ce concours, soutenu par un jury de renom, réaffirme l’engagement de la Mairie en faveur de la culture.

Parmi les concerts les plus remarquables figurent les revetles du vendredi 28 et du samedi 29. Le vendredi 28, l’affiche comprend des performances de Revólver, AfterSuns, Na Pipona et du DJ Jaume Colombàs. Le samedi 29, ce sera le tour de Mut, OR (O-Erra) et DJ Xisqueta.

Le programme culmine le jour de la Saint-Mars, le 30 juin, avec la messe solennelle, le vermouth symphonique, le spectacle “A Night on Broadway” et la Nuit de l’humour, clôturant les célébrations avec un spectacle de lumière.

Leave a Comment