Marratxí se vante d’être un geek avec la participation de 1 500 personnes à la troisième édition du Friki Fest

La participation des familles a été plus élevée que lors des éditions précédentes, ainsi que les stands, plus d’une vingtaine, de magasins de jeux, d’artisans et de dessinateurs.

Marratxí a vécu une journée de fierté geek avec 1 500 personnes participant ce dimanche au Friki Fest, qui comprenait un défilé de cosplay, des ateliers de jeux de société, du karaoké et de la danse K-Pop, et plus de vingt stands de “Mercadet Friki” avec des tentes de merchandising, des bandes dessinées et mangas, figurines décoratives ou accessoires.

Les activités, pour tous publics, se sont déroulées de 10h à 15h sur l’esplanade et dans une partie des locaux de l’Association des Résidents d’Es Figueral.

L’événement a réuni le maire de Marratxí, Jaume Llompart, qui s’est montré satisfait de l’organisation et de la participation des jeunes et des familles de Marratxí : « Depuis les premières heures du matin, nous savons qu’il y a eu un afflux important de personnes, jeunes et moins jeunes intéressés par ce monde. Il y a beaucoup de personnes derrière l’organisation et nous sommes heureux d’avoir collaboré et promu à travers l’espace Jeunesse pour cette journée. Au-delà de cette journée geek, c’est un espace de rencontre familial pour ceux qui n’ont pas l’occasion de connaître le monde, afin que nous puissions passer du temps libre dans notre ville”.

Pour sa part, la conseillère pour la jeunesse, Carlota Ariza, a dressé un bilan positif de la journée : « Nous sommes très heureux car elle est très remplie et les participants s’amusent. Les activités sont très complètes, aussi bien pour les petits que pour les adultes, qui y trouvent également leur place. Les enfants sont à leur sauce, prennent des photos et partagent leurs expériences. Nous espérons qu’ils répéteront l’année prochaine”.

Ariza a également évoqué les stands et les activités : « Il y a de tout, des stands de jeux de société, des affiches, des poupées, des casquettes, toutes sortes de marchandises, mais aussi un atelier de robotique très intéressant, du Karaoké KPop et de la danse sur scène ».

La participation des magasins de jeux, des artisans et des dessinateurs a été plus élevée que lors des éditions précédentes. C’est pourquoi, pour cette troisième édition, les stands se sont déplacés du centre de la place vers la rue qui entoure l’esplanade d’Es Figueral, en passant devant les locaux de l’Association de Quartier. Selon l’organisation, on assure que « nous avions plus de stands que la dernière édition, environ 25 au total. Nous avons aménagé un espace dans la rue pour les stands. De plus, cette année, nous avons eu un afflux de personnes beaucoup plus important que l’année dernière et plus d’activités”, admet l’animatrice Maribel Cayuelas.

Leave a Comment